Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com








  
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Actualités

Le Président BOUTEFLIKA préside une réunion d'évaluation du secteur de l'Intérieur et des Collectivités locales

Dimanche 07 août 2011

 

Dans le cadre des auditions annuelles qu'il dirige sur les actions des différents départements ministériels, le Président de la République, M. Abdelaziz BOUTEFLIKA, a présidé, le mercredi 3 août 2011, une réunion restreinte d'évaluation consacrée au secteur de l'Intérieur et des Collectivités locales.

Le rapport présenté par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales a porté sur les points ci-après :

- la finalisation du cadre institutionnel avec principalement la révision du Code de la wilaya ainsi que d'autres projets de textes législatifs, qui ont un impact direct sur l'expression démocratique et la participation du citoyen aux actions le concernant,

- l'amélioration et la modernisation des services publics,

- l'amélioration et la qualification de la ressource humaine à même d'améliorer les prestations de services publics rendus aux citoyens,

- la dynamisation des efforts des collectivités locales en matière de développement en général, d'investissement, de création d'emploi et d'amélioration du cadre de vie.

L'ajustement du dispositif légal, entamé par la révision du Code de la commune, se poursuit avec l'examen du Code de la wilaya qui sera soumis au Parlement pour être examiné lors de la session d'automne 2011.

Ces deux lois, interviennent dans un contexte d'évolution socio-économique et politique marqué par la volonté des pouvoirs publics d'aller dans le sens de la responsabilisation des Assemblées élues et l'élargissement de leurs domaines de compétences, ainsi que la clarification de leur relation avec l'administration.

La nouvelle approche portée par ces deux textes de lois appelle pour sa mise en oeuvre, un programme d'actions multidimensionnel à court et moyen termes devant améliorer davantage le fonctionnement des services publics locaux de proximité, associant le citoyen à la gestion locale à travers son implication directe dans la recherche des solutions visant son cadre de vie.

Il sera conforté par un cadre législatif rénové : il s'agit des lois organiques relatives aux partis politiques, aux associations et au régime électoral qui font parties des grands chantiers ouverts par les hautes autorités de l'Etat.

Parallèlement à toutes les réformes institutionnelles envisagées, il convient de citer la mise en oeuvre des mesures liées à la modernisation et à la sécurisation des documents de voyage et d'identité, dont les conditions de délivrance ont été allégées en attendant la mise en oeuvre effective du passeport biométrique en novembre 2012 ou encore la carte nationale d'identité électronique.

Concernant le développement local, l'ensemble des opérations inscrites dans le cadre du programme Présidentiel vise l'amélioration du cadre de vie des citoyens, la relance économique, l'emploi et le logement.

Dans ce cadre, les walis ont été chargés de la mise en oeuvre d'une série de chantiers devant rapprocher l'administration du citoyen : développement local, amélioration de l'accueil des citoyens, aménagement des services publics et des organigrammes des communes, mise en place de canaux d'écoute et d'information des citoyens, redynamisation des projets de réalisation des antennes administratives.

La mise en oeuvre de ces chantiers fera l'objet d'une évaluation régulière à la lumière des objectifs arrêtés.

A l'issue de l'exposé du ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, le Président de la République a rappelé que "les lois relatives à la commune et à la wilaya constitue le cadre approprié pour un développement harmonieux des collectivités locales. C'est pourquoi leur consolidation figure parmi les dispositifs inscrits au titre des réformes législatives et institutionnelles engagées par notre pays".

Le chef de l'Etat a, en outre, précisé que "les avancées réalisées en matière de renforcement des compétences des assemblées élues et la clarification du rôle des élus et de leurs relations avec les autorités administratives, sont significatives".

Poursuivant son intervention, le Président de la République a déclaré "dès lors que l'ensemble des actions sont financées essentiellement par le budget de l'Etat, il est plus que nécessaire de conforter le processus de refonte des finances locales pour donner un sens à une meilleure mobilisation des moyens financiers des collectivités locales tout en valorisant les capacités managériales des élus en lesquels les citoyens ont placé leur confiance".

Concernant l'amélioration du service public, le Président de la République a, dans son intervention, mis l'accent sur "la nécessité d'améliorer constamment la qualité des prestations servies aux usagers, insistant particulièrement sur la qualité de l'accueil des citoyens et sur les délais de délivrance des actes".

Le chefs de l'Etat, qui a relevé l'importance de l'effort investi dans la formation et le recyclage des cadres du secteur de l'Intérieur et des Collectivités locales, a, enfin, affirmé que "le développement national, destiné à l'amélioration du cadre et des conditions de vie des citoyens, doit être consolidé par l'élargissement de la concertation aux populations à travers les élus et la société civile, afin de renforcer l'ensemble des acquis économiques et sociaux réalisés".


 


Source: MAE.DZ



 

 

 

A propos

Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Tunis. Ce site vous informe sur les différents axes des relations bilatérales Algéro-Tunisiennes. Vous y trouverez également des informations sur la vie politique, économique et culturelle de l’Algérie. .

Contacts

Adresse : Rue du Lac d'Annecy, les Berges du Lac 1053 Tunis B.P.75

Email :ambdztn@yahoo.fr

Tel : +(216) 71.962.028, +(216).71.962.140,
+(216) 71.962.414, +(216).71.964.682
Fax : +(216) 71.961.929, +(216).71.964.718



Nombre de visiteurs :