Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com








  
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Actualités

Le Président BOUTEFLIKA préside une réunion d'évaluation du secteur des Ressources en Eau

Jeudi 11 août 2011

 

Dans le cadre des auditions annuelles qu'il dirige sur les activités des différents départements ministériels, M. Abdelaziz BOUTEFLIKA, Président de la République, a présidé le 9 août 2011, une réunion restreinte d'évaluation consacrée au secteur des Ressources en Eau.

Au cours de cette audition, le Ministre des Ressources en Eau a présenté une situation d'ensemble du secteur de l'hydraulique comprenant un bilan des réalisations de l'année 2011 ainsi qu'un exposé sur les projets en cours et les actions menées afin de consolider les acquis de ces dernières années dans le domaine des ressources en eau.

Depuis août 2010, le secteur a enregistré la réception et la mise en service de nombreuses réalisations et infrastructures dont les plus importantes sont :

- le grand système de transfert In-Salah/Tamanrasset sur 750 km pour couvrir, de manière pérenne, les besoins des habitants de Tamanrasset et du couloir d'adduction en eau potable grâce à un transfert quotidien de 100.000 M3,

- le barrage du Ourkis dans la wilaya d'Oum El Bouaghi. D'une capacité des 65 millions de m3, cet ouvrage est destiné à l'alimentation en eau potable d'une population de 200.000 habitants ainsi qu'a l'irrigation d'un périmètre de 17.000 hectares,

- le transfert d'eau vers le barrage de Bouroumi ainsi que de l'adduction d'eau potable à partir du barrage de Koudiat Acerdoune et celle à partir de Mazafran vers Blida pour le renforcement de son alimentation en eau potable à raison de 60.000 M3/jour,

- l'usine de dessalement d'eau de mer de Souk Tlata dans la wilaya de Tlemcen d'une capacité de 100.000 m3/jour ainsi que de ses aménagements en aval,

- les quatre stations d'épuration dans les villes de Skikda, Tamanrasset, Ain-Oulmane et Bouira, auxquelles s'ajoutent 11 stations de lagunage d'eaux usées,

- les travaux d'aménagement et d'équipement hydro-agricole sur une superficie globale de 14.000 hectares.

La mise en service de ces différentes installations et infrastructures s'est traduite, sur le terrain, par une nette amélioration de l'approvisionnement et de l'accès à l'eau potable de la population. Ainsi, le taux de raccordement des ménages aux réseaux d'alimentation en eau potable est actuellement de 94%. La dotation quotidienne en eau potable par habitant, est passée à 170 litres distribuées dans plus de 73% de chefs-lieux de communes, en même temps que la distribution en continu est de plus en plus une réalité dans plusieurs villes.

Concernant l'assainissement, 87% des foyers sont aujourd'hui raccordés aux réseaux publics de collecte des eaux usées. Avec une capacité installée en stations d'épuration de 600 millions de m3/an, l'Algérie est actuellement en mesure de traiter 80% des rejets d'eaux usées, qui sont épurées et réutilisées pour l'irrigation agricole.

S'agissant de l'état d'avancement des projets hydrauliques, auxquels Monsieur le Président de la République accorde une attention particulière, la situation se présente comme suit :

- En ce qui concerne le projet de transfert vers les hautes plaines sétifiennes, la réalisation de trois barrages et leur interconnexion avec deux autres actuellement en exploitation, avancent à un rythme soutenu,

- la réalisation de 13 nouveaux barrages répartis à travers le territoire national est en cours et le lancement de deux autres ouvrages interviendra au cours des prochains mois,

- le grand transfert des eaux de la nappe de Chott El Gharbi sur une distance de 649 km vers les wilayas voisines,

- les études définitives du projet de transfert des eaux de l'albien nord vers Djelfa, Boussaâda, M'sila et Tiaret, seront achevées en 2012,

- le programme de dessalement d'eau de mer qui comprend la réalisation de 13 stations et leurs aménagements en aval pour une production de 2,26 millions de m3/j, est engagé avec la réception de cinq unités et connaît un avancement conforme aux plannings,

- l'extension des travaux du système Béni Haroun par la réalisation de l'interconnexion des cinq barrages le composant, vient de débuter,

- outre ces grands projets hydrauliques, 750 opérations d'assainissement, d'eau potable, de protection contre les inondations et d'irrigations agricoles disséminées à travers le pays, ont été achevées et mise en service depuis l'été dernier.

En parallèle, le secteur conduit plusieurs actions et programmes d'ordre institutionnel et organisationnel qui devront contribuer à la consolidation des résultats obtenus et asseoir une réelle gestion intégrée de l'eau dans ses différents usages domestique, agricole et industriel. Il s'agit notamment de:

- la poursuite de la constitution des réserves stratégiques régionales des ressources hydriques par la combinaison des ressources superficielles, souterraines et non conventionnelles et la poursuite de l'option de l'interconnexion des grands barrages du pays, identifiés comme noyau régional stratégique (Beni-Haroun à l'Est, Koudiat Acerdoune au centre et Gargar à l'Ouest),

- le déploiement national des unités et agences de l'Algérienne des eaux et de l'Office National de l'Assainissement,

- la gestion déléguée des services publics de l'eau et de l'assainissement dans les grandes agglomérations du pays,

- la formation et le renforcement des capacités managériales du secteur,

- le développement de l'agriculture irriguée, notamment, dans la région des Hauts-Plateaux,

- et l'économie de l'eau.

Intervenant à la fin de l'évaluation du secteur, le Président de la République a relevé "les progrès indéniables enregistrés par le pays en matière de consolidation de la mobilisation de la ressource en eau en réponse aux besoins de la population dans ce domaine". Le Chef de l'Etat a appelé "à la poursuite des efforts menés en la matière en veillant au respect des normes de qualité et des délais de réalisations des projets hydrauliques".

Concernant la modernisation et l'extension des réseaux d'eau potable et d'assainissement, le Président de la République a insisté sur le fait que "les résultats probants dans ce domaine doivent également profiter aux populations isolées et vivant en milieu rural", instruisant le Gouvernement à l'effet de déployer "les moyens nécessaires pour améliorer les conditions d'accès à l'eau potable dans les zones éparses". "les Algériens ont droit à une même qualité de service public", a poursuivi le Chef de l'Etat.

Le Président de la République a rappelé que "l'eau est un bien de la collectivité nationale et une ressource précieuse qu'il faut savoir préserver. Sa gestion est un service public et cela restera le cas quel que soit les choix opérés pour ses modes d'exploitation et de gouvernance". Toutefois, a précisé le Chef de l'Etat, "il est important de veiller à l'équilibre économique des établissements de gestion de l'eau par l'amélioration de leurs performances".

Relevant que le nombre des infrastructures hydrauliques a quasiment doublé en moins d'une décennie, le Président de la République a mis l'accent sur "l'importance de préserver ce patrimoine, réalisé au prix d'un effort considérable de la communauté nationale", invitant le Gouvernement à l'effet de dégager les voies et moyens "permettant la maintenance des ouvrages et équipements hydrauliques ainsi que leur exploitation dans des conditions optimales".

"Le véritable défi du futur pour notre pays est celui de l'économie de l'eau, si l'Etat a fait du droit à l'accès à l'eau une réalité pour les Algériennes et les Algériens, les citoyens, de leur côté, doivent adhérer à une démarche solidaire et équitable de l'économie d'une ressource rare et fragile", a conclu le Président de la République.

 


Source: MAE.DZ



 

 

 

A propos

Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Tunis. Ce site vous informe sur les différents axes des relations bilatérales Algéro-Tunisiennes. Vous y trouverez également des informations sur la vie politique, économique et culturelle de l’Algérie. .

Contacts

Adresse : Rue du Lac d'Annecy, les Berges du Lac 1053 Tunis B.P.75

Email :ambdztn@yahoo.fr

Tel : +(216) 71.962.028, +(216).71.962.140,
+(216) 71.962.414, +(216).71.964.682
Fax : +(216) 71.961.929, +(216).71.964.718



Nombre de visiteurs :