Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com








  
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Actualités

Crise libyenne: l'Algérie et la Tunisie insistent sur le dialogue politique pour régler la crise

Samedi 09 Juillet 2011

Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, et son homologue tunisien, M. Mohamed Mouldi Kéfi, ont insisté samedi à Alger, sur le fait que le dialogue politique reste la seule voie de sortie de crise en Libye.

Dans une conférence de presse tenue à l'issue de la réunion la 6e session de la commission de concertation politique entre l'Algérie et la Tunisie, les deux ministres ont insisté sur la nécessité de privilégier "le dialogue politique entre l'ensembles des parties libyennes" pour aboutir à une solution à la crise en Libye.

Ils ont appelé notamment à appuyer les différentes initiatives et efforts pour une "solution pacifique de la crise libyenne, et à leur tête la feuille de route de l'Union africaine (UA)", tout en exprimant leur opposition à l'option des armes pour régler ce problème.

M. Medelci a ainsi réaffirmé que "la voie politique demeure la seule voie de sortie de crise", soulignant que "la démonstration se fait un peu partout sur la vanité de la solution militaire".

Le ministre algérien a appelé à cet effet à exploiter toutes les propositions menant vers une issue pacifique de la crise, et leur tête l'accord cadre établi lors du dernier sommet de l'UA tenu à Malabo (Guinée-Equatoriale).

Il a en outre réaffirmé la nécessité des respecter les résolutions de l'ONU sur la Libye, notamment en ce qui concerne l'embargo sur les armes, en répondant à une question sur un "largage d'armes'' pour armer les Libyens.

Il déclaré à ce propos "ce qui va faire l'histoire ce sont ceux qui aident les Libyens à reprendre la langage de la paix et pas ceux qui les aident à s'armer pour s'entretuer".

De son coté le ministre tunisien a salué les efforts déployés par l'Algérie pour le règlement du conflit libyen, s'exprimant également en faveur d'une solution politique, affirmant que "la voie militaire n'est pas la meilleure solution, et elle ne sert ni la Libye, ni l'Algérie et la Tunisie" étant des pays frontaliers.

Appelant à accélérer les efforts pour régler le problème le plus rapidement possible, M. Kéfi a affiché son attachement à la feuille de route de l'UA et les propositions de Malabo, soutenant qu'elles "ouvrent la voie à une solution pacifique et acceptable".

Par ailleurs, concernant le conflit au Sahara occidental, il a indiqué qu'il suivait "de près" les différentes réunions. "Nous souhaitons qu'une solution soit apportée le plus tôt possible à cette question, et nous attendons le prochain round de négociation que nous espérons, sortira de nouvelles idées plus constructives", a-t-il dit.

Le ministre tunisien des Affaires étrangères a entamé samedi après-midi une visite de travail de trois jours à Alger pour présider avec son homologue algérien, les travaux de la 6e session de la commission de concertation politique entre l'Algérie et la Tunisie.


Source: www.mae.dz

 

 

A propos

Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Tunis. Ce site vous informe sur les différents axes des relations bilatérales Algéro-Tunisiennes. Vous y trouverez également des informations sur la vie politique, économique et culturelle de l’Algérie. .

Contacts

Adresse : Rue du Lac d'Annecy, les Berges du Lac 1053 Tunis B.P.75

Email :ambdztn@yahoo.fr

Tel : +(216) 71.962.028, +(216).71.962.140,
+(216) 71.962.414, +(216).71.964.682
Fax : +(216) 71.961.929, +(216).71.964.718



Nombre de visiteurs :