Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com








  
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Actualités

Abdelkader Messahel : «L’Algérie est pour un dialogue inclusif entre toutes les parties libyennes»

Mercredi 01 Juin 2011

 

Un point de presse a été organisé, hier, à la Résidence El Mithak, par M. Abdelkader Messahel, ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, sur les développements qu’a connus notre région. Au préalable, M. Messahel a évoqué la visite qu’effectue en Algérie, le général Carter F. Ham, chef du commandement des Etats- Unis d’Amérique pour l’Afrique (AFRICOM). Les rencontres du général Ham avec les responsables algériens vont permettre de passer en revue l’état de la coopération entre les deux pays dans le domaine militaire, d’opérer un échange de vues sur la situation régionale, particulièrement en Libye et au Sahel, sur les questions de paix et de sécurité à l’échelle du continent africain. M. Abdelkader Messahel a indiqué que les événements dans la région nous concernent essentiellement. L’histoire et la communauté de destin nous lient à ces pays. Ces développements touchent directement à notre propre pays, sa sécurité nationale, notre devenir. Dans ce même sillage, il a évoqué, bien évidemment, la situation qui prévaut en Libye. L’Algérie, a-t-il rappelé, a apporté son appui à la feuille de route de l’Union africaine, élaborée le 19 mars 2011, par le Comité de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye, considérant qu’elle constitue une sortie de crise viable car elle privilégie l’arrêt des hostilités, un dialogue global, la prise en charge des aspects humanitaires et la mise en place par les Libyens, d’institutions conformes à leurs aspirations par la voie d’élections libres.
L’Algérie a mis en garde sur les retombées de ce conflit sur la sécurité et la stabilité de la région du fait de la circulation des armes  récupérées, selon certaines informations,  par les groupes terroristes affiliés à Al Qaïda dans le Maghreb (AQMI).

Approvisionnement des populations libyennes : Alger a donné son accord de principe  
M. Messahel a abordé dans son introduction liminaire, la question de l’approvisionnement de la Libye en produits de première nécessité. Cette requête a obtenu l’accord de principe du gouvernement algérien pour la fourniture de denrées alimentaires, de médicaments, à charge pour les opérateurs libyens, sans distinction,  d’entrer en contact avec leurs homologues algériens pour faire aboutir les contrats commerciaux pour l’ensemble du territoire libyen. Le Comité des sanctions relevant de Conseil de sécurité a été informé de l’opération en mai 2011 et il a été invité à désigner un représentant du système des Nations unies en poste à Alger, pour superviser l’opération au niveau du point de livraison des produits de Debdeb. L’Algérie va présenter son rapport à ce comité, sur la mise en œuvre des résolutions 1970 et 1973 du conseil de l’ONU,  le 26 juin prochain. L’Algérie a une position immuable fondée sur le principe de non-ingérence dans les affaires internes des Etats. Elle a été un acteur actif dans la tentative de sortie de crise, en plaidant pour la cessation des hostilités, la protection des ressortissants africains en Libye, l’encouragement d’un dialogue inclusif de toutes les parties libyennes en conflit.

Lutte antiterroriste au Sahel : réunion à Alger au mois de septembre
Concernant la région du Sahel, la réunion ministérielle de Bamako, tenue le 20 mai 2011 qui a regroupé l’Algérie, le Mali, la Mauritanie et le Niger, a permis de cerner les contours de la coopération entre ces pays ainsi que leurs partenaires pour renforcer la lutte antiterroriste.
La réunion a réitéré le contenu du partenariat avec les acteurs extra régionaux et les pays dits du champ.
Fait important. M. Messahel a annoncé la tenue d’une réunion au début du mois de septembre prochain à Alger, de quatre pays du Sahel, en l’occurrence, l’Algérie, le Mali, la Mauritanie, le Niger qui devrait regrouper des experts internationaux des Etats-Unis, de Russie, de Chine, de France, de Grande-Bretagne et de représentants du Pakistan, d’Afghanistan, à l’effet de coordonner et d’organiser les synergies dans le cadre d’un agenda commun dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. La question de la circulation d’armes sophistiquées dans la région du Sahel et provenant de Libye est une menace à laquelle il faut riposter et se mobiliser, a ajouté M. Messahel. Le ministre a également mis l’accent sur l’institutionnalisation d’un mécanisme de consultations politiques en instaurant une réunion ministérielle fondée sur la règle de la rotation pour élargir la coopération régionale aux autres secteurs qui sont concernés par la lutte antiterroriste ou le développement régional.

Sahara occidental : l’Algérie et la Mauritanie conviées à la prochaine réunion de Manhasset
Concernant la question du Sahara occidental, M. Messahel a rappelé que l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, l’ambassadeur pour le Sahara  occidental, M. Christopher Ross, a invité les parties en conflit en l’occurrence, le Maroc, et le Front Polisario à tenir à Manhasset, au début du mois de juin prochain, une 7e rencontre informelle destinée, comme ses devancières, à préparer la reprise du 5e round des négociations, interrompues au mois d’avril 2008. L’Algérie et la Mauritanie sont conviées à prendre part à cette réunion. M. Abdelkader Messahel a par ailleurs indiqué dans son préambule que l’état de la paix et de la sécurité en Afrique a été au centre des travaux de la conférence de l’Union africaine d’Addis-Abeba, en mai 2011.
S’agissant du partenariat économique Afrique-Reste du monde, M. Messahel a déclaré que l’Algérie continue à œuvrer dans le sens de son renforcement, mettant de ce fait,  en exergue, les progrès du continent africain qui est devenu un pôle de croissance dans l’économie mondiale. L’Algérie déploie tous ses efforts pour assurer un climat de stabilité dans les pays du voisinage.

Source: El Moudjahid

 

 

A propos

Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Tunis. Ce site vous informe sur les différents axes des relations bilatérales Algéro-Tunisiennes. Vous y trouverez également des informations sur la vie politique, économique et culturelle de l’Algérie. .

Contacts

Adresse : Rue du Lac d'Annecy, les Berges du Lac 1053 Tunis B.P.75

Email :ambdztn@yahoo.fr

Tel : +(216) 71.962.028, +(216).71.962.140,
+(216) 71.962.414, +(216).71.964.682
Fax : +(216) 71.961.929, +(216).71.964.718



Nombre de visiteurs :