Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com








  
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Actualités

La coopération algéro-tunisienne puise sa force de la profondeur des liens historiques entre les deux pays

mardi, 09 février 2016

 

SAKIET SIDI YOUCEF (Tunisie) - Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a affirmé lundi à Sakiet Sidi Youssef que la coopération algéro-tunisienne puisait sa force de la profondeur des liens historiques et des valeurs culturelles issus de l'appartenance géographique et civilisationnelle commune.

"Il est important pour les deux pays de tirer les leçons de ces évènements historiques afin de relever les défis actuels", a souligné M. Bedoui dans une allocution à l'occasion de la commémoration du 58ème anniversaire des évènements de Sakiet Sidi Youssef en présence du ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, du Secrétaire général de l'Organisation nationale des Moudjahidine (ONM), Said Abadou, de l'ambassadeur de l'Algérie à Tunis, Abdelkader Hadjar et des ministres tunisiens de l'Intérieur et de la Défense, respectivement Farhat Horchani et Hédi Majdoub.

"Ceci ne peut se faire qu'à travers la conjugaison des efforts pour réaliser le développement, garantir la sécurité et relever les défis, désormais priorités pressantes pour le développement des régions frontalières et la prise en charge des préoccupations de la population", a précisé le ministre.

Après avoir relevé les "problèmes" auxquels est confrontée la région tels que le "crime organisé, la violation des frontières, le terrorisme, le trafic d'armes et de drogue", M. Bedoui a mis l'accent sur l'importance de la "conjugaison des efforts à travers l'activation des mécanismes existants et la création d'autres mécanismes de lutte contre le crime transnational".

La sécurisation des frontières constitue, a ajouté le ministre, une "responsabilité commune qui incombe aux deux pays et une priorité pour promouvoir les régions frontalières". Il a dans ce sens rappelé que l'Algérie "a accordé un intérêt particulier à ces régions depuis l'indépendance".

Le ministre de l'Intérieur a appelé tous les acteurs "à intensifier leurs efforts pour le développement de la région frontalière selon une nouvelle approche et de nouveaux objectifs réalistes, basés sur l'intérêt commun", préconisant "d'associer les citoyens des wilayas frontalières au développement de leur région, à l'exploitation de ses richesses, et à la création de nouvelles richesses et de l'emploi".

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a appelé "à la préservation du serment des chouhada, en oeuvrant avec abnégation et dévouement à la construction de l'Algérie et de la Tunisie et à leur développement", estimant que les évènements de Sakiet Sidi Youssef témoignaient de "la fraternité sincère" qui lie les deux pays.

"La cohésion entre Algériens et Tunisiens lors des évènements de Sakiet Sidi Youssef traduit une valeur rare, celle de l'union de deux peuples frères dans le sacrifice", a ajouté le ministre, soulignant l'impératif de "défendre l'avenir des deux Etats".

Les ministres tunisiens de la Défense et de l'Intérieur ont affirmé "l'attachement" de leur gouvernement "à renforcer les contacts et la concertation avec l'Algérie autour de plusieurs questions communes et à promouvoir la coopération notamment sur la bande frontalière pour mettre fin à certains fléaux sociaux graves, tels le terrorisme, la contrebande et le crime organisé".

Ils ont, d'autre part, salué "l'appui de l'Algérie à la Tunisie dans sa lutte pour préserver sa sécurité et en termes de coordination du contrôle au niveau des frontières communes".

Il a été procédé, à cette occasion, à la signature d'un accord de jumelage et de coopération décentralisée entre les communes de Haddada en Algérie et Sakiet Sidi Youssef en Tunisie dans l'objectif de "renforcer les liens de fraternité et d'amitié, et de développer les relations de coopération bilatérale".

Cet accord vise à protéger l'environnement et à échanger les expériences afin d'améliorer les services locaux, outre la promotion de la coopération dans le domaine agricole, la médecine vétérinaire, la phytothérapie, la promotion de programmes communs pour l'aménagement des forets et l'encouragement de l'investissement dans le tourisme.

Les délégations des deux pays ont, ensuite, déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative des martyrs des bombardements de Sakiet Sidi-Youcef et récité la fatiha à leur mémoire.

De son côté, la présidente du Croissant rouge algérien (CRA), Saida Benhabilès a inauguré un centre social d'aides humanitaires dans la commune algérienne de Haddeda pour offrir des prestations aux citoyens algériens et tunisiens résidant dans cette région, dans le cadre de la solidarité entre les deux peuples frères.

Dans une déclaration à l'APS, Mme Benhabilès a affirmé que cette initiative "est la première du genre, en concrétisation de la volonté politique de l'Etat algérien", soulignant que ce centre "est doté de moyens modernes nécessaires pour les besoins des deux peuples".



Source: APS

 

 

A propos

Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Tunis. Ce site vous informe sur les différents axes des relations bilatérales Algéro-Tunisiennes. Vous y trouverez également des informations sur la vie politique, économique et culturelle de l’Algérie. .

Contacts

Adresse : Rue du Lac d'Annecy, les Berges du Lac 1053 Tunis B.P.75

Email :ambdztn@yahoo.fr

Tel : +(216) 71.962.028, +(216).71.962.140,
+(216) 71.962.414, +(216).71.964.682
Fax : +(216) 71.961.929, +(216).71.964.718



Nombre de visiteurs :