Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com








  
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Actualités

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, réitère à partir de Tripoli le soutien de l'Algérie à la Libye

jeudi, 21 avril 2016

 

TRIPOLI - Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a réitéré à Tripoli le soutien de l'Algérie à la Libye dans tous les domaines.

M. Messahel a renouvelé lors d'une audience que lui a accordée, mercredi, M. Faiz Serradj, président du Conseil présidentiel, Premier ministre du Gouvernement d’Entente nationale et des autres membres du Conseil présidentiel, le soutien de l’Algérie en cette phase décisive traversée par la Libye, pays frère et voisin, et sa disponibilité constante à renforcer une coopération accrue dans les tous les domaines, notamment à travers le développement des zones frontalières, de la formation et de l’expertise.

A ce titre, il a été convenu de réactiver et d’actualiser les instruments de coopération existants entre les deux pays.

De son côté, M. Serradj a remercié vivement le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour le soutien fort que l’Algérie accorde, depuis le début de la crise, au processus politique conduit par les Nations Unies et au Conseil présidentiel ainsi qu’aux efforts qu’elle n’a cessé d’entreprendre pour le recouvrement de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Libye.

M. Serradj s’est félicité que M. Messahel soit le premier ministre arabe, africain et de la région à se rendre à Tripoli depuis le retour et l’installation du Conseil présidentiel à Tripoli.

Il a fait état des mesures prises pour le rétablissement de l’autorité de l’Etat pour asseoir définitivement la paix, la sécurité et la stabilité dans ce pays frère, ainsi que celles destinées à la population pour mettre fin à ses souffrances.

Il a dit compter sur l’Algérie pour accompagner les nouvelles autorités face aux défis institutionnels, politiques, sécuritaires et de lutte contre le terrorisme auxquels son pays fait face.

Au cours d’une conférence de presse tenue à l’issue de cette audience et animée conjointement avec M. Ahmed Maitig, Premier vice-président du Conseil présidentiel, le soutien de l’Algérie au processus politique en cours en Libye et renforcement de la coopération bilatérale ont été rappelés.

M. Maitig a insisté sur l’importance de cette visite qui est la 1ère à Tripoli d’un ministre arabe, africain et des pays voisins et qu’elle vienne s’ajouter à toutes les initiatives prises par l’Algérie pour favoriser le règlement définitif du conflit en Libye et dans le rapprochement des positions entre les parties concernées.

Il a souligné qu'Alger avait abrité plusieurs rounds de discussions et négociations sous l'égide des Nations Unies, d’acteurs politiques et d’activistes qui ont permis de rapprocher les positions et d’avoir contribué de manière décisive à la conclusion de l'accord politique libyen.

Il a confirmé que son pays s’oppose à toute intervention étrangère en Libye et indiqué que les nouvelles autorités s’attelaient à obtenir l’adhésion de toutes les parties libyennes pour sortir de la crise.

Il a renouvelé le souhait de son pays de bénéficier de l’expérience algérienne en matière de concorde et de réconciliation nationale.

Par la même occasion, M. Messahel a rappelé que l’Algérie a toujours plaidé pour la préservation de la a souveraineté, de l’intégrité territoriale de la Libye et de l’unité de son peuple et a constamment favorisé la solution politique à travers le dialogue entre toutes les parties libyennes et au rapprochement des positions pour mettre fin au conflit fratricide.

Il a également réaffirmé la position doctrinale de l’Algérie qui refuse de s’ingérer dans les affaires des autres pays, comme elle n’accepte pas que d’autres parties s’ingèrent dans ses affaires intérieures.

Dans le domaine de la coopération, M. Messahel a précisé qu'une rencontre interviendra prochainement pour examiner le développement des régions frontalières et l’identification d’actions concrètes destinées à devenir des passerelles d’amitié entre les deux peuples frères et des murailles pour faire face à toute incursion et velléité criminelle et terroriste.

Il a annoncé la prochaine réouverture de l'ambassade et du consulat général d’Algérie dans ce pays. Au cours de cette visite, M. Messahel, accompagné des membres du Conseil présidentiel, a visité le siège de l’ambassade d’Algérie.

Il s’est rendu à Maidan El Djazair et a rencontré les élus municipaux au siège de la municipalité de Tripoli qui a abrité l’acte de fondation de l’Etat libyen en 1951.

Il est allé également à la rencontre de citoyens libyens dans différents lieux de la capitale.



Source: APS

 

 

A propos

Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Tunis. Ce site vous informe sur les différents axes des relations bilatérales Algéro-Tunisiennes. Vous y trouverez également des informations sur la vie politique, économique et culturelle de l’Algérie. .

Contacts

Adresse : Rue du Lac d'Annecy, les Berges du Lac 1053 Tunis B.P.75

Email :ambdztn@yahoo.fr

Tel : +(216) 71.962.028, +(216).71.962.140,
+(216) 71.962.414, +(216).71.964.682
Fax : +(216) 71.961.929, +(216).71.964.718



Nombre de visiteurs :