Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com








  
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Monographie de l'Algérie

 

Monographie

Dénomination officielle
République Algérienne Démocratique et Populaire
Nature du régime
Républicain
Superficie
2 381 741 Km²
Capitale
Alger
Villes principales
Alger, Oran, Constantine, Annaba, Batna, Sétif, Tlemcen, Blida, Chlef, Sidi bel Abbès. 
Population
34,8 millions d'habitants (juin 2007)
Croissance démographique
1,53 %
Langues nationales
arabe, tamazight
Langue officielle
arabe
Monnaie
dinar algérien
Jours ouvrables
du dimanche au jeudi
Fêtes Religieuses
Aïd El Fîtr,  Aïd El Adha, Awal Moharem Achoura, El-Mawlid Ennabaoui

Fêtes légales

Jour de l'An, Fête du travail (1er  mai), Fête de l'indépendance (5 Juillet), Anniversaire du déclanchement de la révolution (1er  novembre)
Horaire
GMT + 1

 

Quelques repères de l'histoire de l'Algérie


Préhistoire

Paléolithique moyen

Civilisation atérienne (gisement de Bir el-Ater, dans les Némentcha, à 70 km au sud de Tébessa, à l'extrémité est du djebel Onk).

Néolithique ancien 

"escargotières " du Constantinois et du Sahara : collines de pierres ; les Capsiens sont mangeurs d'escargots.

Récent au Sahara (humide) 

civilisation brillante (gravures et peintures rupestres du Tassili des Ajjers).

XVIe au IXe s. avant J.C.

les descendants probables des Capsiens entrent en contact avec les " peuples de la mer " qui leur enseignent les techniques égéennes et anatoliennes : le Sahara devient désertique et se vide .

 

Epoque carthaginoise, époque romaine et royaumes de Numidie

Vers -1250

Arrivée des Phéniciens et fondation des comptoirs  d'Hippone et Utique ...

Vers -510

Traité entre Rome et Carthage, Rome reconnaît le monopole commercial de Carthage dans la méditerranée occidentale

-348 à -306

Traités commerciaux punico-romains

-264 à -146

Guerres puniques (-264 -241, -218 -201, -149 -146)

IIIe et IIe s avant J.C. 

Royaumes de Numidie de Syphax, Massinissa et Jugurtha

-111 à -105

Guerre jugurthine entre Jugurtha, roi des Numides et les Romains

-46 

La Numidie devient province romaine

1 à 429

Romanisation de l'Afrique du Nord

429 à 430

Invasion vandale

533 à 646

Conquête byzantine de l'Afrique du Nord

 

L'avènement de l'Islam

 647

Arrivée des Arabes: Incursion d'Oqba ibn-Nafaâ. 

776 à 909

 La dynastie rostomide 

908 à 972

 La dynastie fatimide

972 à 1148

 Les Zirides

1007 à 1152

 Les Hammadites

1052 à 1147

 Les Almoravides

1121 à 1235

 Les Almohades

1235 à 1556

 La dynastie des Zianides

 

L’autorité  ottomane

  1518

Pour lutter contre la menace d'occupation espagnole, Alger fut placée sous la protection du sultan ottoman d'Istanbul   par  Barberousse.

1534-1587

Règne des "Beylerbeys" (23 Beylerbeys se succédèrent au pouvoir)

1587-1659

Règne des Pachas (40 pachas se succédèrent au pouvoir)

1659-1671

Règne des "Aghas"  (4 aghas se succédèrent au pouvoir)

1671-1710

Autorité des Deys-pachas (11 deys se succédèrent)

Alger résiste aux offensives anglaises et françaises (1678,1680,1682,1688)

1710-1830

Autorité du Dey (18 se succédèrent, le dernier étant le Dey Hussein)

 

La colonisation française

 14 juin 1830

Débarquement des forces françaises sur la côte de Sidi Fredj.

5 juillet 1830

Signature de l'accord de soumission par le Dey d'Alger

1832-1847

Révolte de l'émir Abd el-Kader qui fait reconnaître son autorité sur le Centre et l'Ouest de l'Algérie,  qui constitue ainsi la naissance de  l'Etat algérien.

1830-1840

Lutte politique de Hamdane Ben Otmane Khodja

1830-1840

Résistance de Ahmed Bey à l'Est algérien

1834

Traité Desmichel conclu entre La France et l'Emir Abd El Kader

1837

Traité de la Tafna conclu entre Le général Bugeaud et l'Emir Abd El Kader

1846

Révolte de Benacer Ben Chohra au Centre et Sud-Est

1845-1850

Révolte de l'oasis de Zaâtcha et Zibane menée par Cheikh Bouziane

1851-1860

Révolte de Chérif Boubeghla et Fatma N'soumer au Djurdura et en Kabylie

1864-1884

Révolte des Ouled Sidi-Cheikh

1871-1872

Révolte de Hadj Mohamed El Mokrani Boumezrag

1877-1912

Révolte des Touaregs du Hoggar avec Cheikh Amoud Ben Mokhtar

1912

Fondation du mouvement de la jeunesse algérienne dirigé par l'Émir Khaled

Création à Alger de l'Association des Étudiants musulmans d'Afrique du Nord (A.E.M.A.N.)

 1926

Création de l'Étoile  Nord Africaine par El-Hadj Ahmed Messali à Paris

1927

Naissance de l'Association des Étudiants musulmans Nord Africains à Paris (A.E.M.N.A.F.)

 1931

Création de l'Association des Oulémas musulmans par Cheikh Abdelhamid Ben Badis.

 1937

Création  du Parti du Peuple Algérien par El-Hadj Ahmed Messali à Alger.

1943

Le " Manifeste du peuple algérien "  présenté aux alliés par Ferhat Abbas réclame l'égalité entre les communautés musulmane et européenne

8 mai 1945

Massacres  de  Sétif, Guelma  et  Kherrata, près de 45.000  morts.  

1946

Ferhat Abbas crée  l‘Union Démocrate du Manifeste Algérien (U.D.M.A). El-Hadj Ahmed Messali crée le Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques (M.T.L.D.).

1947

El-Hadj Ahmed Messali  crée l’Organisation Spéciale.

1er  novembre 1954

Déclenchement  de  la Révolution algérienne.

20 août 1956

Congrès  de la Soummam et instauration du C.N.R.A. et du C.C.E.

 1957

La  question  algérienne est  inscrite  à  l’ordre du jour de l’O.N.U.

19 septembre 1958
Création du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (G.P.R.A.) présidé par Ferhat Abbas.

1961

Ben-Youcef Ben-Khedda préside le 3ème G.P.R.A. 

18 mars 1962

Signature des accords d’Evian 

19 mars 1962

Proclamation du cessez-le-feu.

Avril 1962

Mise en place de l'Exécutif  Provisoire à Rocher Noir (Boumèrdes)

1er  juillet 1962

Référendum  sur  l’autodétermination,  (99.7 % en faveur de l’indépendance).

5 juillet 1962

Proclamation de l’indépendance de l'Algérie.

 

L’Algérie indépendante

20 septembre 1962

Élection de la première  Assemblée  constituante.

25 septembre 1962

Proclamation de la République algérienne démocratique et populaire.

29 septembre 1962

Constitution du premier gouvernement algérien.

8 octobre 1962

L'Algérie adhère à l'O.N.U.

8 mai 1963

Adoption par référendum  de  la première Constitution de l'Algérie

15 septembre 1963

Élection de Ahmed  Ben Bella  à  la  Présidence de la République.

Avril 1964

Adoption de la Charte d’Alger par le 3ème congrès du F.L.N.

19 juin 1965

Redressement  révolutionnaire; création du Conseil de la Révolution présidé par Houari Boumediene.

7 mai 1966

Nationalisation des mines.

5 février 1967

Premières  élections locales (A.P.C. et A.P.W.)

Mai 1967

L’armée française quitte les bases de Reggane et Béchar.

1er  février 1968

Retrait des forces françaises de Mers El-Kebir.

24 février 1971

Nationalisation des hydrocarbures.

27 juin  1976

Adoption par référendum  de la Charte nationale.  

19 novembre 1976

Adoption par référendum  de la deuxième Constitution de l'Algérie.  

10 décembre 1976

Élection de Houari Boumediene à la Présidence de la République.

27 décembre 1978

Décès  du Président  Houari Boumediene.

7 février 1979

Élection de Chadli Bendjedid, Président de la République.

13 janvier 1983

Réélection du Président Chadli Bendjedid  à la Présidence de la République (2ème mandat).

5 octobre 1988

Manifestations dans plusieurs villes d'Algérie.

3 novembre 1988

Adoption par référendum  de la révision constitutionnelle.  

22 décembre 1988

Réélection du Président Chadli Bendjedid  à la magistrature suprême (3ème mandat).

23 février 1989

Adoption par référendum  de la troisième Constitution.

12 juin 1990

Premières élections municipales pluralistes.

26 décembre 1991

Premières élections législatives pluralistes.

4 janvier 1992

Dissolution de l'Assemblée populaire nationale.

12 janvier 1992

Démission du Président Chadli Bendjedid.

14 janvier 1992

Création d'un Haut Comité d’État (H.C.E.) sous la présidence de Mohamed Boudiaf.

2 février 1992

Instauration de l'état d'urgence.

4 février 1992

Création d'un Conseil consultatif national .

2 juillet 1992

Ali Kafi  préside le Haut Comité d'État.

30 janvier 1994

Fin du mandat du H.C.E.

18 mai 1994

Création du Conseil National de Transition.

16 novembre 1995

Liamine  Zeroual  élu  Président de la République.

28 novembre 1996

Référendum sur la quatrième Constitution de l'Algérie.

5 juin 1997

Élections législatives pluralistes.

23 octobre 1997

Élections locales pluralistes.

11 septembre 1998

Le Président Liamine Zeroual annonce des élections présidentielles anticipées.

15 avril 1999

Abdelaziz  Bouteflika élu Président de la République.

16 septembre 1999

Adoption par référendum  de la loi sur la concorde civile.

10 avril 2002

Constitutionnalisation de Tamazight en qualité de langue nationale.

30 mai 2002

Élections législatives pluralistes.

10 octobre 2002

Élections municipales pluralistes.

8 avril 2004

Réélection du Président Abdelaziz Bouteflika à la magistrature suprême

29 septembre 2005

Adoption par référendum de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale

17 mai 2007

Élections législatives pluralistes.

29 novembre 2007

Élections municipales pluralistes.

9 avril 2009

Réélection du Président Abdelaziz Bouteflika à la magistrature suprême.

 

 La géographie de l'Algérie

 

Superficie: 2 381 741 km².

Coordonnées géographiques: 20 00 N , 3 00 E

Pays limitrophes
 
   
L'Algérie est bordée au Nord par la mer Méditerranée ; à l'Est par la Tunisie et la Libye ; au Sud par le Niger et le Mali ; au Sud-Ouest par la Mauritanie et le Sahara Occidental et à l’Ouest par le Maroc.
 
   
Topographie
 
   

Deuxième pays d'Afrique par sa superficie, l'Algérie se compose de quatre principaux ensembles de reliefs, d'étendue très inégale, qui se succèdent du nord au sud :

Au nord, le long de la côte méditerranéenne, s'étend l'étroite plaine du Tell algérien. Cette plaine discontinue et de largeur variable (80 km à 190 km) ainsi que les vallées attenantes, abritent la grande majorité des terres agricoles du pays.

Limitant la plaine côtière au sud, on observe un vaste ensemble de plus hauts reliefs : deux importantes chaînes de montagnes orientées est-ouest (l'Atlas tellien au nord, l'Atlas saharien et le massif des Aurès au sud) encadrent une région de hauts-plateaux , dont le profil en cuvette explique la présence de nombreux lacs salés (chotts) collectant les eaux de surface (le point le plus bas : Chott Melrhir –40 m).

Au sud de l'Atlas saharien s'étend l'immense désert du Sahara qui représente 80% de la superficie de l'Algérie. Le Sahara se compose pour une grande part de plateaux rocheux et de plaines caillouteuses. Deux vastes régions de sables (le Grand Erg occidental et le Grand Erg oriental) constituent les principaux ensembles de reliefs dunaires du désert saharien.

Enfin, au sud du Sahara s'étend le massif du Hoggar : c'est une succession de hauts-plateaux désertiques qui s'élèvent en gradins, dominée dans sa partie centrale par d'imposants reliefs au profil dentelé, qui culminent à 3 000  m au nord de Tamanrasset (le point le plus haut : Tahat 3 003m).

 

Principaux lacs et cours d'eau

 

Hormis quelques cours d'eau côtiers, le seul fleuve de l'Algérie est le Cheliff (long de 725 km), qui prend sa source dans l'Atlas tellien et se jette dans la Méditerranée. Il n'existe pas de cours d'eau permanents au sud de la région du Tell. Les nombreux lacs qui parsèment les Hauts Plateaux sont des lacs temporaires, salés pour la plupart (Chott ech Chergui, Chott el Hodna).

 

Climat

 

La région du Tell, au nord, est caractérisée par un climat méditerranéen, avec des étés chauds et secs et des hivers doux et pluvieux. Il s'agit de la zone la plus humide d'Algérie, avec des précipitations annuelles variant entre 400 et 1 000 mm d'eau.

Les températures moyennes estivales et hivernales sont respectivement de 25 °C et de 11 °C. En été, le sirocco, un vent sec et très chaud (baptisé localement le Chehili), souffle depuis le Sahara en direction du Nord. Plus on descend vers le Sud, plus le climat devient sec : les précipitations annuelles dans les Hauts Plateaux et l'Atlas saharien ne dépassent pas 200 à 400 mm.

Le Sahara est une région ventée et très aride, où les amplitudes thermiques sont souvent considérables : ces variations de températures, extrêmement élevées le jour et très basses la nuit, s'expliquent par l'absence totale d'une humidité capable d'en atténuer les contrastes.

La hauteur des pluies annuelles est inférieure à 130 mm dans l'ensemble du désert algérien.

 

L'Algérie est  membre de

 

AIEA, APPA, Badea, BafD, Bird, BisD, CCD, CIO, CMT, Cnuced, Croix-Rouge internationale, FADES, FAO, FMA, FMI, Fida, G-15, G-19, G-24, G-77, HCR, IFRCS, ISO, Inmarsat, Intelsat, Interpol, LA, MNA, OACI, OCI, OEA (observateur), OIT, OMI, OMM, OMPI, OMS, OMT, OPAEP, Onu, Onudi, Opep,UA, UIT, UMA, UPU, Unesco.

 

Données économiques et sociales

 

Indicateurs  économiques

Indicateurs
2004 2005 2006 2007
BIP 
       
milliards DA 
6135,9 7544 8460,5 9374,1
milliards $ 
85,1 102,8 116,5 135
PIB par habitant ($) 
 2631  3125,1  3478,4 3968
Taux de croissance PNB (%) réel 
5,2 5,1 2 3,1
Taux de croissance PIB réel hors hydrocarbures (% ) 
6,2 4,7 5,6 6,4
Taux de croissance réel hors hydrocarbures hors agriculture PIB  (%) 
6,8 5,2 5,8 6,5
Inflation en moyenne annuelle (%) 
3,6 1,6 2,5 3,5
Investissement/PIB (%) 
33,18 31,32 29,62 33,44
IDE  (milliards$) 
0,62 1,06 1,76 0,27
Importations (milliards$) 
21,81 24,64 25,46 27
Exportations (milliards$) 
34,07 48,84 57,32 60
Solde balance commerciale (milliards$) 
12,26 24,2 31,86 33
Solde balance courante
       
milliards $  
11,12 21,18 28,95 31,5
% PIB 
13,06 20,6 24,86 23,33
Solde compte capital (milliards$) 
-1,87 -4,34 -11,22 ND
Réserves de changes
       
milliards $ 
43,11 56,18 77,78 110,3
en mois d'importation 
23,72 27,36 36,66 41,2
       
Encours dette
       
milliards $ 
21,4 16,5 5,06 4,2
% PIB 
25,15 16,04 4,34 3,11
Service dette
       
milliards$ 
4,44 4,09 2,67 1,68
exportations % 
13,03 8,38 4,65 2,8
Taux de chômage
17,7 15,3 12,3 11,8
   
Taux de croissance par secteur (%)  
Hydrocarbures
3,3 5,8 -2,5 -0,7
Agriculture
3,1 1,9 4,9 5,9
Industrie
2,6 2,5 2,8 1,1
Bâtiment et Travaux publics 
8 7,1 11,6 9,5
Services
7,7 5,6 6,5 6,9

     
     
 
Population
 
     
 

4.8 millions d’habitants en juin 2007 La plus grande partie de la population est concentrée au nord du pays, le long des côtes.

Le taux de croissance démographique, qui était l’un des plus élevés au monde, 3.4 %, a considérablement fléchi pour atteindre 1,78 % en 2006. On note un recul considérable de l’âge moyen du mariage: 29 ans pour les femmes, 33 ans  pour les  hommes et une baisse sensible du taux de fécondité, soit 2,4 en 2005.

L’espérance de vie se situe aux alentours de 75 ans.

177 792 logements ont été livrés en 2006, contre 116 468 en 2004. Le parc logements qui était de 5 024 977 en 1998, devrait passer à 7 187 371 en 2011.

 
     
     
 
Infrastructures et équipements
 
     
 

Le réseau autoroutier reste faible, quelques centaines de km, d'où l'importance de l'autoroute est-ouest dont la réalisation devrait être achevée à l'horizon 2010. En revanche, le réseau routier bitumé, plus dense dans la frange nord du pays, se situe à un niveau très élevé, avec la plus forte densité en Afrique : 109 452 km. de routes en 2007 .

Électricité et gaz : Avec une production installée de plus de 7.000 mégawatts, la couverture électrique spatiale est de l’ordre de 96 %, un taux comparable à ceux de certains pays de l’OCDE. 96% des ménages, soit la quasi-totalité, sont abonnés au réseau électrique distribué par SONELGAZ.

Plus de 2.3 million de ménages bénéficient de la fourniture directe de gaz naturel.

Transport ferroviaire : 4.200 km dont une infime partie est électrifiée.

Transport aérien : 35 aéroports, dont 12 internationaux. Le réseau interne est très développé.

Patrimoine portuaire : 40 ports dont 11 ports mixtes (pêche, commerce, hydrocarbures) et 2 spécialisés en hydrocarbures (Skikda, Arzew).

Télécommunications : Avec un parc de téléphones fixes de l’ordre de 2.2 millions de lignes, dont plus de 30% d’abonnements pour les administrations, les commerces, les services et les entreprises, le taux de connexion des ménages reste bas.

La téléphonie mobile se  développe rapidement  avec quatre opérateurs et plus de 26 millions d'abonnés, en 2008.  La densité téléphonique globale (fixe et mobile) est passée de 5,28% en 2000 à 51% en 2005. Le volume global des investissements a atteint 5 milliards USD, dont 4 en Investissements directs étrangers.

 

 

 

A propos

Bienvenue sur le site officiel de l’Ambassade de la République Algérienne Démocratique et Populaire à Tunis. Ce site vous informe sur les différents axes des relations bilatérales Algéro-Tunisiennes. Vous y trouverez également des informations sur la vie politique, économique et culturelle de l’Algérie. .

Contacts

Adresse : Rue du Lac d'Annecy, les Berges du Lac 1053 Tunis B.P.75

Email :ambdztn@yahoo.fr

Tel : +(216) 71.962.028, +(216).71.962.140,
+(216) 71.962.414, +(216).71.964.682
Fax : +(216) 71.961.929, +(216).71.964.718



Nombre de visiteurs :